Aux côtés des usagers de la gare autoroutière

Aux côtés des usagers de la gare autoroutière
10/10/2019

La Communauté de Communes du Pays de Limours (CCPL) est aux côtés des usagers de la gare autoroutiere qui galèrent.

Le jeudi 10 octobre 2019 à 7h30 du matin, Bernard Vera, président de la CCPL, et William Berrichillo, vice-président aux transports de la CCPL, étaient présents à la gare autoroutière à Briis-sous-Forges, aux côtés des usagers qui subissent les importantes files d'attentes.

Si vous aussi vous "galérez" le matin, nous vous remercions de partager vos témoignages et vos photos au service transports de la CCPL à transports@cc-paysdelimours.fr

 

Lettre aux usagers de la gare

Briis-sous-Forges, le 10 octobre 2019

 

“Depuis maintenant plus d'une année, la gare autoroutière enregistre régulièrement des pics de fréquentation et plus particulièrement à chaque rentrée de septembre.

En septembre 2018, l'augmentation de la fréquentation a été de 25% et en septembre 2019 celle-ci a de nouveau augmenté de 11%.

Dès septembre 2018, la Communauté de Communes du Pays de Limours s'est mobilisée en alertant l'autorité organisatrice des transports, Île-de-France Mobilités, afin de trouver de toute urgence des solutions appropriées.

En décembre 2018, trois bus à deux étages ont été mis en service pendant les heures de pointes. En février dernier, Île-de-France Mobilités a voté la mise en service de cinq bus à deux étages supplémentaires sur cette ligne express. Ceux-ci sont en cours de fabrication, ils seront opérationnels en janvier 2020. À compter de janvier 2020, il y aura donc huit bus à deux étages qui circuleront durant les heures de pointe, ce qui représente une capacité supplémentaire de 200 usagers.

Cependant en attendant leur mise en service les problèmes perdurent. Au printemps dernier, constatant qu'aux heures de pointe de nombreux bus arrivent à la gare de Briis presque pleins, la CCPL a demandé que deux bus supplémentaires soient exclusivement dédiés aux usagers de la gare autoroutière entre 7H et 7H30 afin d'éviter la formation de longues files d'attente. Cette demande n'a pas encore trouvé réponse et nous le regrettons vivement. Depuis début septembre, nous ne cessons de renouveler cette demande.

De plus, la situation s'est encore aggravée ces derniers jours car les travaux sur la ligne du RER C provoquent la venue à la gare autoroutière d'une partie des usagers des gares de St Cheron, Breuillet et Arpajon.

Il est donc urgent que des solutions temporaires soient apportées en attendant l'arrivée des cinq bus à étage en janvier prochain.

La CCPL, soucieuse du service public rendu, s'engage à vos côtés pour défendre les intérêts des usagers de cette gare. Vous pouvez compter sur notre détermination pour obtenir satisfaction.”


Le président de la CCPL, Bernard VERA
Le vice-président délégué aux transports de la CCPL, William BERRICHILLO

toutes les actualités

Partager sur :