Très haut débit

fibre-optique-ccpl

TOUS CONNECTÉS EN 2020

Le déploiement des réseaux de nouvelle génération à très haut débit, principalement via la fibre optique, représente un enjeu d’aménagement, de développement économique et d'égalité territoriale majeur pour notre territoire, un levier pour la compétitivité des entreprises, un facteur essentiel d’attractivité locale et de développement de nouveaux services innovants.

Pour suivre en direct le déploiement de la fibre,
rendez-vous sur essonnenumerique.com

Les raisons d'un engagement

En permettant d’apporter un débit identique dans les zones rurales comme dans les secteurs urbanisés, la fibre optique « neutralise » l’éloignement et constitue ainsi un facteur majeur d’intégration territoriale. Le développement de la fibre optique est le grand chantier d’infrastructures de ces prochaines années. La faible densité du territoire de la CCPL n’intéresse pas les opérateurs privés ; aussi l’aménagement numérique doit relever de l’initiative publique, savoir des Collectivités territoriales. C’est ainsi que la CCPL s’est engagée, aux côtés du département de l'Essonne, pour réaliser le déploiement de la FttH (Fiber to the Home), en s’inscrivant, par ailleurs, dans le Plan France THD (Très Haut Débit).

À l’horizon 2020, après 4 ans de travaux, l’ensemble duterritoire de la CCPL, tout comme l'ensemble de l'Essonne, sera fibré. Ce projet de développement numérique est porté par le Syndicat mixte ouvert (SMO) Essonne Numérique, mis en place en 2016, entre le Département et les 7 EPCI du sud essonnien.

Le 10 mai 2017 a eu lieu la signature officielle du marché de conceptionréalisation d'initiative publique à très haut débit d'Essonne Numérique, avec l'entreprise SOGETRE, mandataire du groupement d'entreprises SOGETREL-AXIANS-EHTP.
Le déploiement repose sur 4 jalons, selon un ordre et des priorités définies avec les 7 intercommunalités et les 124 communes. Les premiers travaux ont débutés en 2018 et le déploiement sera terminé sur l'ensemble du département en 2020. Au total, ce sont 124 communes essonniennes qui seront fibrées avec environ 120 000 prises. Chaque EPCI est le relais pour accompagner ce vaste chantier et assure la concertation qu'exigent les travaux avec les Élus du territoire. Chaque commune est donc sollicitée pour faciliter et réussir la mise en oeuvre de ce projet structurant d'aménagement numérique.
Les 14 communes de la CCPL seront fibrées en 2020 avec 13 043 prises.

Estimation du coût global du déploiement essonnien, cofinancé en partenariat avec
l'État, la région Île-de-France, le Département et les intercommunaliés
124 100 000 €
(dont 9 428 000 € pour le territoire de la CCPL)

Quote-part financière assumée par la CCPL respectivement au titre des investissements
MeD : 270 471 € sur 15 ans
FttH
: 2 439 000 € sur 4 ans (de 2017 à 2020)

Qu'est-ce-que c'est ?

Qu’est-ce que le débit ?
Il définit la quantité de données, exprimées en bits, susceptibles d’être transférées par seconde.
 
Qu’est-ce que le très haut débit ?
Il est défini comme le débit descendant (réception) supérieur à 30 Mégabits par seconde.

Qu’est-ce que la fibre optique ?
Fil en verre plus fin qu’un cheveu, la fibre optique est un tube permettant de transporter des données via un signal lumineux. Elle présente plusieurs avantages :

  • Elle permet de transmettre des quantités de données à la vitesse de la lumière, quasiment sans limitation de débit. À l’inverse, l’ADSL utilise le réseau téléphonique en cuivre et n’offre qu’un débit moyen de 512 kbits pour les zones éloignées du central téléphonique, parfois jusqu’à 20 Mbits par seconde pour les zones les plus privilégiées.
  • À la différence du réseau téléphonique en cuivre, le débit n’est quasiment pas altéré par la distance. Tous les usagers bénéficient d’un débit identique.
  • Le débit peut être symétrique, c’est-à-dire identique pour la réception (débit descendant) et l’envoi de données (débit ascendant)

 

 

Partager sur :